Home 9 Cardio 9 Le test à l’effort en pratique

Le test à l’effort est un outil de taille pour les acteurs du monde des courses puisqu’il permet d’évaluer un nombre important de paramètres physiologiques. Cet exercice a pour objectif de mesurer le niveau de forme du cheval de course, d’évaluer la performance de son entraînement et de détecter d’éventuelles pathologies cardiaques. Il existe différents types de tests à l’effort, et la majeure partie d’entre eux est dédiée aux chevaux de concours complet. Cet article propose une adaptation des ces tests scientifiquement validés développée par les scientifiques et experts de l’équipe d’Arioneo pour les galopeurs.

Outils & Équipement 

Les tests d’efforts nécessitent d’être réalisés sur des chevaux entraînés et en bonne condition physique. Des examens vétérinaires devraient être réalisés en amont afin de s’assurer de l’état de santé du cheval. Ce test peut être réalisé après une période de reprise de travail de développement général permettant d’accroître l’endurance du cheval ou bien 48h (au minimum) après un effort intensif.

Le matériel permettant de mener à bien ce type de test est composé de 3 éléments :

  • Un cardiofréquencemètre afin de mesurer la fréquence cardiaque tout au long de l’effort. Le cardio fréquencemètre EQUIMETRE sera un atout de taille puisqu’il permet de visualiser en direct les paramètres de vitesse et de respiration. Il est également possible de les analyser sur la plateforme une fois l’entraînement terminé.
  • Un analyseur portable permettant de mesurer la lactatémie grâce à la concentration de lactate
  • Une piste plate de bonne qualité permettant au cheval de galoper à des vitesses rapides sans se blesser.

 Enfin, il est important de faire réaliser ce test par des cavaliers confirmés ayant la capacité de respecter la vitesse demandée.

Le test à l’effort chez les chevaux de course

Il faut savoir que chez les galopeurs, la difficulté réside dans leur jeune âge et le type d’entrainement réalisé. Il est compliqué d’arrêter un cheval juste après la réalisation de son exercice pour lui faire une prise de sang afin d’analyser son taux de lactates et lui demander de réitérer cet effort.

Instaurer une routine est une nécessité pour ces jeunes chevaux afin qu’ils prennent confiance en eux. Par exemple, certains entraîneurs décident de réaliser un type d’entraînement selon chaque type de piste. Cela permet au cheval d’évoluer dans un environnement connu et d’anticiper le travail.

Concernant l’adaptation du test à l’effort, cela se réalisera par la standardisation d’un exercice permettant de suivre l’évolution du cheval entre deux tests. L’objectif est de pouvoir répéter le travail défini dans le temps.

test à l'effort

Le test standardisé doit refléter la réalité de l’effort d’une course (par exemple une accélération sur 400/600m) sans pour autant atteindre cette intensité afin de ne pas compromettre la sécurité et la santé du cheval. L’analyse des paramètres cardiaques à vitesse élevée sur une courte période d’accélération permet de mettre en évidence l’émergence d’une pathologie ou bien de d’établir les objectifs d’entraînement qui peuvent être évalué grâce à la réalisation d’un deuxième test. Le deuxième test a pour objectif d’évaluer les progrès de l’équidé et de mesurer l’efficacité de son entraînement.

Ensuite, en ayant réalisé ce test à l’effort standardisé sur chacun de ses chevaux, l’entraîneur d’une écurie peut dresser des comparaisons. Il est possible d’évaluer les 2 ans entre eux, les 3 entre eux et ainsi de suite. Il est également possible de comparer les données d’un jeune cheval de 2 ans avec celles d’un cheval plus âgé ayant déjà performé.

Exemple de test à l’effort réalisé en présence d’un vétérinaire

test à l'effort
Une phase d’échauffement et de récupération doivent bien entendue être prévues.
test à l'effort

Voici les données d’un test à l’effort monitoré par EQUIMETRE

 

Un test à l’effort permet de caractériser la capacité de travail d’un cheval grâce à l’objectivation de sa réponse à l’entraînement. A l’issue du test, l’entraîneur et le cavalier sont à même d’adapter la programmation de l’entraînement en fonction des résultats obtenus au test. Le test à l’effort est un outil de mesure du suivi sur le long terme car il permet de connaître le niveau de forme des chevaux à l’instant t, mais aussi de l’évaluer au fur et à mesure de l’entraînement. L’exploration de la contre-performance est également une résultante de ces tests à l’effort.

Mots-clés : test à l’effort, condition physique, cardiofréquencemètre, lactates, paramètres cardiaques