CAS D’USAGE  GALOP & TROT 

 

Les données collectées apportent un appui objectif à la prise de décision. Chaque typologie de données peut être exploitée dans des situations concrètes. Les utilisateurs EQUIMETRE utilisent les données selon leurs besoins et leurs attentes, nous avons détaillé quelques exemples de cas concrets.

Suivi des jeunes chevaux

Monitorer quotidiennement les paramètres d’un jeune cheval de course permet de suivre l’évolution de sa performance grâce aux chiffres récoltés les premiers mois d’entraînement. Ces données constituent un point de référence pour l’analyse des progrès réalisés. Les jeunes chevaux ne supportent pas forcément de la même façon l’augmentation de la charge de travail. La connaissance des paramètres de références de chacun permet d’individualiser l’entraînement à en fonction des différents besoins.
suivi des jeunes chevaux
vétérinaire cheval santé

Prévenir le risque de blessures

Utiliser un cardiofréquencemètre permet de détecter une augmentation soudaine et inexpliquée de la FC. Cette dernière peut être un signe de douleur, de stress, de peur. Des pics de FC ou une FC inhabituelle à l’échauffement peuvent être des signes avant-coureurs de pathologies, de surentraînement.
À chaque entraînement, EQUIMETRE collecte des données de récupération dont l’évolution peut être étudiée au cours du temps. Une dégradation de la récupération peut être un signe de pathologie qui mérite d’être investigué avec un vétérinaire.
Le partage des électrocardiogrammes avec l’équipe vétérinaire permet alors un diagnostic fin et précis.

Objectiver l’état de forme des chevaux

Les données permettent d’objectiver la charge de travail supportée par un cheval. Quel était le moment le plus difficile de l’entraînement ? Avec quelle efficacité le métabolisme énergétique s’est-il mis en route ? La relecture des données d’évolution du cardio pendant l’entraînement apporte une aide objective pour comprendre comment l’effort requis a été encaissé et à quel moment.

Les données de vitesse à chaque instant de l’entraînement complètent le feeling du cavalier et de l’entraîneur qui peut obtenir une vision plus claire des aptitudes physiques et des accélérations.

cheval écurie
Les courses ont toujours été un sport basé sur des avis : c’est ce sur quoi tout repose. J’ai toujours voulu repousser les limites du “pourquoi” telle décision est justifiée par telle opinion. En créant une cellule de Sports Science, nous nous sommes engagés dans cette voie et nous commençons déjà à voir les résultats sur la piste.
Ciaron Maher

Entraîneur australien de chevaux de course, G1 Cox Plate winner

cheval de course data

Affiner le choix de la distance grâce à l’analyse du profil locomoteur

L’analyse de la locomotion permet d’objectiver le processus d’accélération du cheval grâce à la mesure des paramètres de cadence et d’amplitude. Plus un cheval a une cadence élevée, moins il a besoin de temps pour atteindre sa vitesse de pointe. Ainsi, les chevaux de ce type, les sprinters, sont plus performants sur des courses de courtes distances. À l’inverse, les chevaux dotés d’une faible cadence, les stayers et milers, possèdent un temps d’accélération plus long. Une distance longue conviendra plus à ce type de chevaux. A noter que l’aptitude à tenir une vitesse permet également d’évaluer le niveau d’un cheval et de comparer les chevaux. Ce paramètre est évalué par EQUIMETRE. Les éléments extérieurs sont également à prendre en compte.

S’assurer de la condition physique et physiologique des chevaux avant une course

Lors du dernier travail préparatoire à une course, la condition physique et physiologique du cheval sur un type d’exercice peut être photographiée. Une fois la course passée, si elle se passe bien, les données récoltées en amont permettent d’avoir un objectif minimum de données à retrouver pour aborder la prochaine course sereinement dans les mêmes conditions. Si la course s’est mal passée, au contraire, ces données seront des objectifs à dépasser pour que la course se passe mieux.

cheval data course
cheval course données

Préparer une course avec des données objectives

Connaître les temps intermédiaires de vos chevaux sur les meilleurs 200, 400 et 600m permet d’évaluer si un cheval est prêt à courir une course en particulier. En effet, si l’on souhaite engager un cheval sur une course, et que ce dernier possède un meilleur temps au 600m que le gagnant de l’année précédente, on peut alors imaginer que ce cheval est un potentiel vainqueur. Bien sûr, il faut garder à l’esprit que d’autres paramètres tels que le niveau de forme du cheval, sa récupération à l’instant T, le type de piste, sont également à prendre en compte et EQUIMETRE permet de les mesurer.
Nous avons essayé d’allonger la distance de course d’un de mes chevaux, Fast and Fearless. L’objectif était de le faire passer en stayer, sur des distances de 1400m et 1600m. Cependant, en regardant ses données collectées par EQUIMETRE (amplitude et cadence), nous l’avons raccourci et il a gagné ses dernières courses.
James Peters

Entraîneur de chevaux de course de Groupe 2 et 3 à Singapour , Hardwicke Racing

Investiguer la contre-performance

Tout comme les athlètes humains, les chevaux de courses peuvent connaître une baisse de performance. Afin de l’investiguer le plus efficacement possible, extraire l’ECG des derniers entraînements, analyser les données cardiaques et locomotrices les plus récentes constituent un point de départ. En traitant le problème rapidement et en amont on évite de mettre en danger la santé du cheval. Le vétérinaire peut alors effectuer les actions permettant de l’aider à retrouver son niveau le plus rapidement possible.
cheval course vétérinaire performance
test effort cheval course

Réaliser un exercice standardisé afin d’évaluer l’état de forme de l’écurie

Une fois que tous les chevaux sont prêts à travailler la vitesse, il est possible de réaliser un test standardisé. Effectuer le même exercice dans les mêmes conditions avec tous les chevaux d’une écurie permet d’établir des comparaisons à partir de données comparables.
Les aptitudes de vitesse de chaque cheval ainsi que le fitness sont objectivés. Cela permet également de mettre en exergue les différents profils locomoteurs de l’écurie. C’est un exercice qu’il est possible de répéter plusieurs fois durant la saison afin d’évaluer la progression de chaque cheval lors d’un exercice de même conditions (même sol, météo, durée etc.).

Faciliter la communication avec ses propriétaires et vétérinaires

EQUIMETRE est outil de collaboration riche autour du cheval de course. Entraîneurs, vétérinaires, propriétaires, chercheurs, organisent le partage des informations de performance et de santé, en exploitant les données qui soutiennent les missions de chacun.
Grâce à un système de comptes miroirs, l’information est distillée à chacun des acteurs et la plateforme Equimetre est au carrefour des mesures prises pour le bien-être et le succès du cheval. 
communication de l'équipe d'un cheval equimetre

Grâce à EQUIMETRE on a des paramètres supplémentaires sur l’analyse des performances et des travaux des chevaux. Si l’entraineur peut être parfois subjectif, la machine reste objective. Avec l’analyse des données objectives complétée par un feeling subjectif, on arrive à prendre des décisions correctes.

Mikel Delzangles

Entraîneur français de chevaux de course